blog·bucketlist·sorties & events

J’ai testé le saut en parachute !

Faire un saut en parachute, ça donne quoi ?

Cette activité figure sur la bucketlist de nombreuses personnes et devines quoi ? Je l’ai fait !
Il se construit un tas de mythes, de rêves et de multiples interrogations autour du saut en parachute, c’est pour ça que j’ai décidé de t’en dire plus aujourd’hui !

× Première (fausse) idée reçue :

On entend souvent dire : « Sauter en parachute, ça fait peur ! »

Je dirai que ça dépend des gens. Personnellement, tellement mon excitation était élevée, je n’ai pas eu une once de peur. Bon, peut-être une demie-seconde effectivement, seulement lors du basculement de l’avion quand la porte s’est ouverte et que j’ai été propulsée en l’air. Si tu stresses, c’est encore plus drôle et gratifiant car tu-l’as-fait ! Ainsi, si tu es du genre à te dire « Je n’en suis pas capable » alors qu’au fond, tu en as tout de même envie, diminue cette pensée tout de suite et vas-y, fais-le, fonce !

saut-en-parachute-heloitsmytree

Pour te rassurer un peu ou pas, généralement le saut se fait à 4000m d’altitude (au-delà, on a besoin d’oxygène donc ce n’est pas possible). Tu parcours donc 4000m à la verticale dont 2500m en chute libre ! Lorsque tu es prête, tu bascules de l’avion puis tu tombes, tu tombes, tu tombes durant au moins 50 secondes pour finir par te balader dans le ciel pendant une dizaine de minutes.

Cris, souris, rigole ou juste reste silencieux-se : fais ce qu’il te plaît, mais surtout, profites pleinement du moment qui n’est vraiment pas si effrayant que ça, bien au contraire !

× Deuxième (fausse) idée reçue :

« Faire un saut en parachute coûte cher ! »

Oui, mais pas toujours. Le saut coûte souvent aux alentours de 300€, enfin ça dépend.

Si tu souhaites avoir un souvenir vidéo, comme je l’ai personnellement fais, il faut compter en moyenne 100€ supplémentaire (c’est une certaine somme, mais il faut penser à la personne qui te filme et qui va sauter avec toi pour te prendre en vidéo, il faut donc payer son matériel, sa place dans l’avion, le temps qu’il passe à monter la vidéo etc). Sincèrement, la vidéo te fait un SUPERBE souvenir (et permet aussi à tes parents et amis de voir ton saut en entier et de plus près, car lorsque tu sautes en parachute, ils ne voient qu’un petit point noir tomber du ciel, ce qui reste difficile à imaginer comme expérience d’un point de vue extérieur. J’ai aussi vu que dans d’autres pays, c’était moins cher, donc si tu as l’occasion de faire cette activité au cours d’un voyage par exemple, profites-en 😉

saut-en-parachute-heloitsmytree

Ensuite, je voulais évoquer avec toi les stages, qui sont certes plus chers mais sont plus avantageux si tu veux faire plus d’un saut. Tu fais 6 sauts pour généralement 1200-1400€. A la fin de la semaine, tu peux sauter seul(e) ! Tu auras également passé une superbe semaine avec d’autres stagiaires et emporté avec toi de très bons souvenirs.
Et puis pour les plus téméraires chez qui le saut en parachute s’est révélé être une vraie passion : bonne nouvelle ! Plus tu en fais, moins c’est cher ! Une fois que tu sais sauter seul, tu en as pour plus ou moins 40€ par saut. Tu peux même par la suite, être rémunéré en étant caméraman (et sauter en tandem avec des novices en étant accompagnateurs, mais il faut pour cela, avoir déjà effectué plus d’une centaine de sauts). Mais restons calme, d’abord il faut sauter une première fois.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Donc oui, tout cela à un coût. Mais si tu compares simplement le coût d’un saut en parachute à quelques séances de shopping, 3 paires de baskets de marque, un ou plusieurs téléphones, ce que tu veux… ça équivaut bien plus qu’à la somme de 300 ou 400€. Il faut savoir faire la part des choses et te donner les moyens pour obtenir ce que tu veux vraiment. Personnellement, je bassine mes parents avec ça depuis toute petite, si bien qu’un jour, ça a marché ! Ils m’ont offert ça en guise de cadeau pour mon anniversaire, ce qui, soit dit en passant, est une excellente occasion pour offrir ce genre de cadeau !

× Dernière (vraie) idée reçue cette fois-ci : 

« Sauter, c’est vraiment génial ! »

100% d’accord ! Tout d’abord, le personnel t’accompagnant pour le saut est dans la plupart du temps, très sympa et à ton écoute. Et puis, tu voles ! Je dois quand même t’avouer quelque chose… pour être honnête, même si sauter la première fois est une expérience magique et sensationnelle, je m’attendais à un peu plus de sensations lors de la chute. Car en réalité, une fois le basculement hors de l’avion passé (qui est le meilleur moment selon moi), tout est à peu près normal.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Tu as de l’air plein la figure mais tout est relativement calme et stable, j’avais même l’impression de faire face à une photo aérienne de la terre au-dessous de moi tellement les perspectives étaient réduites. Et une fois le parachute déplié (fais bien attention à ton t-shirt, crois-en mon expérience), tu peux même faire quelques tours et sortes de tourbillons si ton accompagnateur est sympa, et tu pourras même prendre les commandes ! En arrivant, tu es bel et bien chamboulée par ce que tu viens de vivre, mais le sourire est indissociable de ton visage à l’arrivée, et même quelques heures encore après.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Petit conseil : Pense bien à mettre des vêtements qui te permettent de bouger facilement, qui ne partent pas dans tous les sens et qui ne vont pas te gêner que ce soit avec le baudrier ou pendant la chute. Pour les chaussures, à partir du moment où elles sont bien fermées, ça doit être bon, puis l’atterrissage n’est pas si violent que ça. Enfin, la différence de température ne m’a pas paru si flagrante, évite juste de sauter en t-shirt en octobre mais sinon, ne te fais pas de soucis pour ça.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Pour conclure, si tu as l’occasion de vivre cette expérience, n’hésite pas une seule seconde ! Sauter si haut dans le vide est tout simplement un moment de pur bonheur, de plénitude et de LIBERTÉ absolue face à cette terre immense qui paraît en-dessous de tes pieds. Tu es porté(e) par l’air et rien d’autre, aucune compression autour de toi, c’est juste toi (et ton moniteur).

Je finirai donc par cette jolie citation :

« Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve » – Friedrich Hölderlin.

N’hésite pas à poser des questions dans les commentaires si tu en as, j’y répondrai avec plaisir (je ne suis pas une experte, mais je ferai de mon mieux) !

En espérant que cela a éveillé en toi l’envie de faire un saut ou d’accomplir autre chose de formidable !

A très bientôt,

Julie

blog·lifestyle

Voici les bonnes raisons de lire un roman pour se détendre – Résumé d’un livre de Laurent Gounelle

Comment mettre un roman au profit de ta propre vie ?

Il t’arrive de lire des romans, n’est-ce pas? Bon même si la réponse est non, je te conseille tout de même de lire la suite 🙂 Au-delà du plaisir certain qu’une histoire de fiction peut nous procurer, t’es-tu déjà intéressé(e) aux aspects pratiques de ces derniers?

Je m’explique : dans chaque histoire se cache de nombreux messages et apprentissages. Pour t’illustrer tout cela, j’ai décidé de te parler du roman de Laurent Gounelle, « Les dieux voyagent toujours incognito ». Alors même si je sais que je n’ai pas choisi le livre le plus complet niveau apprentissage à en tirer, parmi les autres ouvrages de cet auteur dont certains sont plus complexes et fournis, ce roman aide déjà ses lecteurs sur pas mal de points. Car si tu ne le sais pas encore, Laurent Gounelle a écrit de nombreux romans, d’apparences basiques, mais pourtant intimement liés avec le développement personnel.

 

livres-laurent-gounelle

C’est donc 3 apprentissages tirés de ce livre que je vais t’évoquer aujourd’hui. Alors certes, il y en a bien plus, mais soyons concis pour rester digeste. Et, contrairement au titre, ce livre ne fait appel à aucune histoire de Dieu, ni de religion.

Pour te mettre dans le contexte, Alan est un jeune employé dans une entreprise de recrutement. Il fait (presque) une tentative de suicide lorsqu’un homme, mystérieusement apparu, le sauve. J’ai très grossièrement résumé et pas d’inquiétude, on sait tout cela dès les premières pages, je ne suis pas du genre à spoiler 😉 Cet homme nommé Dubreuil suit le jeune homme (mal dans sa peau, dans son job) et lui fait part de plusieurs enseignements pour le faire évoluer.

Voici quelques-uns de ses conseils :

« Ce qui est certain, c’est que le changement ne viendra pas des autres! »

Difficile d’ajouter quelque chose à cette phrase qui se suffit à elle seule. L’auteur, ou plutôt Monsieur Dubreuil développe ensuite et propose un exemple intéressant, celui de la politique.

En effet, lorsqu’il y a une élection, beaucoup de gens misent tous leurs espoirs sur un individu. Dès qu’il est élu, ils sont déçus et pensent avoir choisi la mauvaise personne. En réalité, il faut simplement changer sa propre façon d’agir face à la vie, de prendre ses décisions, plutôt que de laisser dans les mains d’un seul homme toute notre vie. Loin de moi l’idée de dire qu’un président, patron ou peu importe n’influe pas du tout sur nous. Cependant, on a plus de pouvoir sur notre propre vie qu’une personne extérieure, surtout dans notre société actuelle. Cesse d’attendre que le changement vienne à toi et va le chercher directement, ou mieux: créé le toi-même!

« -Je ne vous l’ai jamais dit, mais j’ai une nette préférence pour les tests théoriques, genre papier avec des cases à cocher.

-La vie n’est pas une théorie. Je ne crois qu’en la vertue de l’expérience vécue sur le terrain. Il n’y a que ça de vrai pour changer un homme. Tout le reste n’est que blabla ou masturbation intellectuelle. »

Je n’irai pas jusqu’à ce qu’affirme Monsieur Dubreuil, c’est-à-dire que toute théorie n’est que blabla. Cependant, même si c’est bien cool de se préparer à un événement, une situation ou un changement, cela ne suffit pas. Se préparer, prendre des informations, on peut le faire traîner de longs moments, de trop longs moments. Même si tu ne te sens pas fin prêt à affronter quelconque événement, ne pas cesser de faire de la théorie revient à repousser l’échéance encore et toujours. Donc mon conseil c’est de PASSER A L’ACTION, et tu verras que tu apprendras bien plus facilement, rapidement et surtout durablement.

« Il ne s’agit pas d’actes de bravoure, non. Cela peut être de toutes petites actions[…]. Tu vois, cela peut être n’importe quoi, à condition qu’il s’agisse de quelque chose dont tu puisses être fier. »

Pour notre dernier enseignement, soyons plus pratiques, en faisant un réel exercice. Ici , Monsieur Dubreuil propose à son cher Alan de noter chaque jour, trois choses dont il est fier. Je te propose de faire de même. Loin de cet exercice l’idée de gonfler son estime de soi, mais plus modestement, de simplement faire augmenter sa confiance en soi. Le but étant d’apporter des preuves à ton esprit lorsqu’il n’est plus très sûr de ce qu’il vaut, ou même parfois, pas certain de valoir simplement quelque chose. Je te donne quelques exemples : avoir été productif-ive, avoir fait ton sport, être resté-e calme dans une situation face à laquelle tu t’énerves ou tu paniques habituellement, avoir aidé autrui… Libre court à ton imagination et surtout à ta vie ou à plus courte échéance, ta journée !

Voici les effets bénéfiques de cet exercice régulier :

-Indirectement, cela va te pousser à faire de bonnes actions (pour toi ou pour les autres), parfois juste pour avoir quelque chose à noter.

-Tu travailles ton autodiscipline et tes habitudes, car c’est plus difficile que ça ne le paraît de s’astreindre à cette tâche chaque jour, même si elle ne prend que quelques minutes.

« Je n’avais aucune action à entreprendre, aucune parole à prononcer, juste à attendre, en savourant l’instant. »

Ça, c’était le petit moment bonus de douceur, car avant tout, n’oublie pas de profiter de chaque instant et de conserver des moments de pur calme…

Alors voilà, si ces aspects te semblent intéressants, ou si tu les connaissais déjà, n’hésite pas à lire le livre pour découvrir tous ceux dont je ne t’ai pas parlé (ils sont nombreux)!

les-dieux-voyagent-toujours-incognito

Pense bien à ouvrir tes yeux (pour lire c’est mieux) et ton esprit pour comprendre les subtilités souvent cachées, car tous les romans en regorgent!

Belle fin de matinée, soirée ou quelconque moment de la journée ,

Profites-bien du doux moment qu’est la lecture,

Julie