Publié le

La 14e édition du Main Square Festival is coming ! Are u ready ?

Orelsan, Nekfeu, Depeche Mode, Justice, Damian « Jr. Gong » Marley, Feder, BB Brunes, Roméo Elvis… autant de noms d’artistes connus que de nouvelles têtes d’affiche à nouveau présentes pour cette 14e édition.

Bienvenue au Main Square Festival, un des festivals les plus connus d’Europe qui rassemble chaque année des milliers de personnes. Du 6 au 8 juillet prochain, dans la citadelle d’Arras, vont se succéder sur scène des artistes tous plus talentueux les uns que les autres. Cette sélection qui est assez éclectique, est d’ailleurs justifiée sur le site officiel du festival par cette description :

« De l’électro, du rock, de la pop ou du hip-hop, le Main Square 2018 propose donc une fois encore une liste éclectique d’artistes balayant le large éventail qui compose les Musiques Actuelles et l’ADN du festival. Et ce n’est pas encore fini ! »

Voilà, tout est dit ! Alors je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion de participer à un festival ou non, mais selon moi, c’est quelque chose à faire au moins une fois dans sa vie (tu devrais d’ailleurs le rajouter à ta bucketlist si tu n’as jamais encore testé :p).

Ce que j’aime autant dans les festivals (hormis la musique) c’est :

-l’ambiance : pendant quelques jours, tu es plongé(e) dans un univers assez dingue, qui te fait clairement sortir de ta routine habituelle et donc de ta zone de confort
-les rencontres : que ce soit des gens avec lesquels tu échanges lorsque tu fais la queue pour commander à manger, que tu croises dans le camping ou bien qui partagent la même passion que toi pour un artiste, t’es forcément obligé(e) de rencontrer un tas de personnes (libre à toi après de te sociabiliser ou non, je sais que ce n’est pas toujours facile ahah)
-le style de vie : si tu dors sur place, c’est souvent en camping, et qui dit camping, dit forcément vie en communauté où le partage est le mot-clé, enjoyyy 😉

main-square-2018-heloitsmytree
Je ferai sûrement un autre article entièrement consacré aux festivals en expliquant les raisons pour lesquelles j’aime autant y aller.

En attendant, si tu n’as pas pris ta place pour ce festival-là, je te mets toutes les infos nécessaires juste en-dessous. J’espère qu’on aura l’occasion de se croiser là-bas si tu décides d’y aller, sinon on se rencontrera peut-être à un autre event, qui sait ?


Les infos pour le Main Square 

× Pass 1 jour
6 juillet = 54€
7 juillet = complet
8 juillet = 54€
× Pass 3 jours
6, 7 et 8 juillet = 129€

RDV sur le site officiel pour plus d’infos !

Dites-moi dans les commentaires à quel(s) festival(s) vous comptez aller cet été ou ceux que vous avez déjà fait ?

Publié le

The Chainsmokers au Zénith de Paris – Micode a testé pour toi

Il y a 1 mois, le 20 février dernier, Michaël alias Micode sur YouTube, a accepté mon invitation pour aller voir le concert de The Chainsmokers. Ayant beaucoup plus l’habitude de tourner des vidéos YouTube que d’écrire, je lui ai lancé le défi de rédiger un article sur heloitsmytree afin que vous observiez ses superbes talents d’écrivain. 

Il a donc décidé de te raconter son expérience, ci-dessous.

« Je ne vais jamais en concert, je suis pourtant mélomane, mais je ne vais pas en concert. Musicalement parlant, ma culture est totalement limitée et mes efforts pour explorer de nouveaux horizons se limitent à lancer une playlist sur Spotify.

Cette fois-ci, j’ai décidé d’accepter l’invitation. Un concert tous frais payé au Zénith de Paris, ça ne se refuse pas. Et puis, il fallait bien que j’en vois un au moins une fois dans ma vie tout de même, un étudiant qui n’est jamais allé à un concert, ce n’est pas sérieux.

The Chainsmokers-heloitsmytree-Micode

Alors, c’était comment ?

Tu l’auras compris, le retour que tu as ici est d’un amateurisme le plus complet, mes réactions et mes étonnements sont ceux d’un mec qui vient de se faire dépuceler musicalement. Peut-être que tous les concerts sont pareils et que je déblatère des banalités, à toi de juger.

De ce que j’ai compris, The Chainsmokers c’est de l’électro. Jusqu’ici, j’espère que je ne surprends personne (sinon, je ne sais pas trop ce que tu fais là).

The Chainsmokers-heloitsmytree-Micode

Avant le concert, le nom ne m’évoquait rien du tout. Ils ont quand même un clip comptabilisant plus de 2 milliards de vues, ça devait être des gens importants (je te l’ai dit, je suis un extraterrestre).

J’arrive donc avec un pote au parc de la Villette, là où le RDV est donné. Le Zénith est facile à trouver : on suit les fourmis, on slalome entre des flics qui s’écharpent avec des SDF et des vendeurs de places peu convaincants. Arrivés à l’entrée, on entre dans l’enceinte du bâtiment après approximativement 4 secondes de queue et un déodorant laissé à la sécurité (me demande pas pourquoi mon pote avait ça dans son sac, je ne suis pas responsable).

On monte aussitôt dans la salle. Première impression : c’est grand. Le Zénith est très grand, et il est plein à craquer. Concrètement, c’est foutu comme un théâtre grec, mais  de façon rectangulaire. Une salle géante où chacun fait face à la scène, avec une fosse au milieu. Je jette rapidement un coup d’oeil sur les gens. J’étais assez curieux de savoir quelle genre de population venait voir The Chainsmokers au Zénith de Paris.

The Chainsmokers-heloitsmytree-Micode

Tous mes potes m’avaient dit : “The Chainsmokers ? Il y aura tous les ados bobos de Paris”.

Ados ? Oui.

Bobos ? Peut-être bien.

Ce qui est sûr en tout cas c’est que ce sont des jeunes pour la majorité, beaucoup de lycéens, des étudiants, quelques parents (qui doivent soit accompagner leurs enfants, soit écouter de l’électro-house en secret). Et ça ne parle pas que français, loin de là !

J’ai failli sortir une vanne clichée après avoir jugé ces gens d’un regard supérieur, je me suis regardé, j’ai fermé ma gueule et on est allés s’asseoir tout en haut. Et puis c’était parti, on en a pris plein les oreilles pendant plus d’1h45. Je me suis très vite rendu compte que je connaissais certains titres, le contraire aurait été étonnant (presque scandaleux).

The Chainsmokers-heloitsmytree-Micode
Les basses ? Ça décoiffe, mais sans bouchons c’est tout de même largement supportable.

Le groupe ? Très bonne surprise honnêtement. Le chanteur est bon, pas trop tête à claque, le batteur est vraiment très chaud. On n’a pas trop l’impression d’écouter un son avec des mecs qui gesticulent en play-back. Ça change des concerts d’électro où le beatmaker appuie sur un bouton toutes les 30 secondes avec un air faussement inspiré.

Plutôt que la musique, c’est le spectacle qui m’a vraiment marqué. Les écrans/projections sont partout ! Fumée, canons à paillettes, batterie en feu (littéralement), c’est presque de la pyrotechnie.

Bref, leur motiondesigner doit bien s’amuser.

Est-ce que je regrette d’y être allé ? Certainement pas.

Est ce que j’y retournerai ? Oui, peut-être plus alcoolisé. »

The Chainsmokers-heloitsmytree-Micode

Merci à Sony et Live Nation pour cette opportunité et à Michaël pour la rédaction de cet article !

Michaël (étudiant et vidéaste)
Youtube  / Instagram / Facebook

 

Publié le

10 Youtubeuses à suivre en 2018

EnjoyPhoenix, Sananas, Emma CakeCup, Chloé B… non, bien que j’apprécie parfois regarder certaines de leurs vidéos, j’ai préféré te faire ma propre sélection de youtubeuses que j’aime beaucoup suivre. Pour certaines, je les suis depuis un bon moment maintenant, mais il y en a aussi d’autres que j’ai découvertes plus récemment.

Je n’ai jamais trop passé ma vie à traîner sur YouTube (bon, j’avoue que si, mais c’était juste pour m’enchaîner des TEDx, ça compte? :p) Maaais j’aime bien quand même de temps en temps me divertir ou apprendre des choses en allant sur cette plateforme. Je trouve que le biais de la vidéo est un bon moyen de communication pour faire passer des messages, encore plus quand ce sont des messages qui ont une forte valeur ajoutée ou qui sont destinés à impacter des personnes de façon positive.

Bref, je n’ai pas grand chose à rajouter à ce sujet, à part que j’annonce (promis je vais m’y tenir le plus possible !) que je suis en train de reprendre en main ma chaîne YouTube. Je vais essayer la faire passer à un level supérieur tant au niveau du contenu, que de la qualité de l’image et du montage. J’ai toujours voulu filmer pleins de choses que j’avais à dire sur des sujets qui m’importent tant, mais je n’ai jamais trop eu le courage de le faire jusqu’à présent. Mais, cette fois-ci je me sens prête ! Si jamais ça t’intéresse, le lien de ma chaîne est ici 🙂

Voici donc mon top 10 des youtubeuses à suivre (selon moi)

1. Leslie Tilt

leslie-tilt-heloitsmytree

Elle aborde le développement personnel aussi bien avec aisance qu’avec humour sur sa chaîne. Image de soi, amour propre, sexualité mais aussi relations sociales et sensibilisation (à la drogue, au féminisme…), elle manipule ces sujets avec adresse tout en parvenant à nous faire prendre du recul sur la situation sans en faire pour autant quelque chose de dramatique. Je dis OUI à sa bonne humeur et à sa communication positive !

2. Easy Blush

easy-blush-heloitsmytree

Une vraie pépite ! En plus d’être la joie de vivre incarnée, elle traite de sujets différents mais complémentaires et toujours très intéressants. Des recettes de cuisine healthy, à des tutos make-up simples et faciles à reproduire chez soi (elle est maquilleuse TV/cinéma), elle publie également des covers sur sa chaîne, accompagnée de sa guitare. Pas grand chose à rajouter à par te conseiller d’aller la suivre sur YouTube et ses réseaux sociaux (son compte instagram est ).


3. Léna Situations

lena-situations-heloitsmytree

Ahhh sacrée Léna ! Depuis que je l’ai découverte fin août/début septembre, j’ai du mal à me passer de ses vidéos (toutes, oui, oui, même les lookbook alors que de base ce n’est pas vraiment ma tasse de thé). Même ses vlogs sont quasi tous marqués lus sur mon compte YouTube, c’est pour dire ! ahah. Bref, son pep’s, son énergie super positive (+=+, son symbole est même devenu une référence pour beaucoup de personnes qui la suivent, moi y compris). Léna si tu me lis, ne t’arrête pas ! Continue ce que tu fais, que ce soit tes vidéos, articles ou autre, même si tu veux animer un talk-show ou quoi, je suis même partante pour t’accompagner 😉


4. La Carologie

la-carologie-heloitsmytree

Pour avoir eu l’occasion de la rencontrer en vrai, je peux te dire qu’en plus de faire des vidéos impactantes, c’est un amour ! Elle est toujours là pour ses abonné(e)s, toujours au taquet et pleine de vitalité. Elle parle souvent de spiritualité mais pas que, des sujets tels que le sexisme, le féminisme lui sont aussi très chers. Le combo parfait se termine avec sa catégorie « Dans la tête de : » où elle invite d’autres youtubeurs-euses sur sa chaîne, afin de leur donner la parole et leur permettre de s’exprimer de façon authentique, sans filtre. Carolina, c’est son vrai nom, continue sur cette voie, je pense que tu n’as pas idée du nombre de personnes que tu impactes 🙂

5. Hellcat

hellcat-heloitsmytree

Je ne me souviens plus vraiment quand est-ce que je l’ai découverte exactement, mais je me rappelle être tombée sur une de ses vidéos tutos où elle expliquait comment créer, s’inspirer de l’intro des youtubeurs pour faire sa propre intro. Elle parle aussi de mode où elle teste des marques de vêtements de « baddies », ces filles quasi parfaites que tu vois partout sur instagram #postbad. Elle donne son avis sincère sur celles-ci, c’est ça que j’apprécie le plus. Elle est déjà super douée en montage vidéos etc alors qu’elle a à peine 17 ans. Franchement, super boulot, j’ai hâte de continuer à suivre son évolution.

6. DazzlingDrew

dazzling-drew-heloitsmytree

Booon en plus d’être douce et posée quand elle parle, quand elle publie des vidéos de LA quand elle était étudiante là-bas, de son voyage en Grèce avec Chloé B (autre youtubeuse et instagrammeuse française assez connue), ou même quand elle visite Barcelone avec son copain, ses publications font tout simplement rêver. De la sélection des images, au montage, en passant par le choix des musiques, tout est coordonné ! Je ne sais pas si tu as remarqué, mais dans cette sélection, il y a quand même pas mal de ces youtubeuses qui sont orientées lifestyle, c’est-à-dire qui donnent souvent des conseils sur des choses que l’on vit au quotidien. Que ce soit à propos des relations (amicales, amoureuses), ou encore comment prendre soin de soi grâce à la mode ou par le biais de produits de beauté, elles ont toutes leurs propres astuces qu’elles décident de nous partager avec passion et bienveillance. YouTube n’est peut-être qu’une plateforme de vidéos, mais ça n’en reste pas moins quelque chose d’utile, de divertissant (ça fait du bien quand même aussi), d’éducatif, et parfois même de nécessaire, surtout lorsque l’on compare cette plateforme à certains médias traditionnels tels que la télé par exemple.

7. Sara Dietschy

sara dietschy-heloitsmytree

Sara Dietschy, #peachyfam, sacrée Sara aussi ! Je l’ai découverte grâce à Anaïs, mon amie et associée de Lionsland, notre société d’agence-média. Elle l’inspire énormément dans son processus de création de contenu, quand elle créée elle-même des vidéos pour sa chaîne. En effet, Sara a du talent pour créer, c’est d’ailleurs grâce à ça qu’elle a connu un énorme pic dans ses abonnements le jour où elle a fait une vidéo sur Casey Nesitat. Elle  y imitait le célèbre vlogueur new-yorkais, désormais mondialement connu pour ses courtes vidéos hyper bien pensées. Elle a elle-même déménagé à New-York à son tour, sûrement pour obtenir beaucoup plus d’opportunités professionnelles, et on peut dire que ça marche super bien pour elle. Elle obtient aujourd’hui des contrats avec de grandes marques, elle a même travaillé à un moment donné en collaboration avec Adobe Premiere. Elle dédie la majorité de son temps à sa passion qui est la vidéo, elle nous montre aussi son studio de création (son « office » comme disent les américains), quand elle n’est pas en train de faire du skate dans NY. Une fille super cool et bourrée de talents, à suivre de très près !

8. Jahan Tea

jahan-tea-heloitsmytree

Jahan, aka une petite frenchie qui a totalement changé de vie depuis qu’elle habite au Canada, à Montréal. J’aime bien sa personnalité car c’est une fille qui sait ce qu’elle veut, où elle veut aller et pourquoi. Elle a pris une année de césure pour se consacrer à YouTube afin de voir où ça pouvait la mener et pourquoi pas en faire un métier à temps complet, d’après ce que j’ai compris. C’est chose réussite en tout cas puisque outre son nombre d’abonnés qui ne cesse de grimper, ce sont aussi ses vidéos qui s’améliorent. Je dirai plus qu’elle fait du divertissement, mais tu es tellement détendu(e) quand tu regardes sa chaîne que tu en oublies parfois de regarder l’heure. Et puis, ce que j’aime aussi chez elle, c’est que sa personnalité se reflète aussi dans sa manière de s’habiller. Elle n’hésite pas à se vêtir de crop-top, jean mom troué, à porter des faux-cils, piercing au nez, teindre ses cheveux en blond platine telle une vraie baddie, mais elle assume carrément ce côté-là !

9. Lysandre Nadeau

lysandre-nadeau-heloitsmytree

Egalement canadienne, son accent me fait toujours autant rire. J’avoue ne pas tout comprendre quand elle parle dans ses vidéos, mais elle est tellement drôle et bon enfant que ça passe super bien ! Pareil, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, elle a très souvent la pêche et forme un super beau duo avec Jemcee son copain, aussi youtubeur. Ces deux-là ensemble déjà c’est la folie, mais quand le duo est réuni dans une même et seule vidéo, c’est encore pire (dans le bon sens :p). Ce qui est super cute chez elle, c’est qu’elle a beau avoir beaucoup d’humour, elle est aussi assez sensible et très touchante quand elle fait des stories où elle montre qu’elle a pleuré devant un film, du genre Hitch, ahah. Elle au moins, nous montre les dessous de la vraie vie, celle que l’on croit souvent parfaite lorsque l’on se rend sur les réseaux sociaux. Cela l’humanise davantage, donc c’est cool.

10. style tonic

style-tonic-heloitsmytree

Styleto, t’as pécho ?! Je ne sais pas pourquoi j’ai cette phrase en tête, mais c’est l’un de ses titres de vidéos quand tu te rends sur sa chaîne Youtube. Pour la décrire rapidement, je dirai qu’elle est fo-folle, drôle, authentique et spontanée. Je sais que ça fait un moment qu’elle est dans le YouTube game aussi maintenant, mais je ne la suivais pas auparavant. De toute façon comme dit plus haut, je ne suivais quasi presqu’aucun/aucune youtubeur/euse. Mais se retrouver devant une de ses vidéos est toujours un vrai bonheur, surtout devant ses vlogs de voyage, le rendu est tellement beau ! Je sais qu’elle doit passer beaucoup (trooop) de temps dessus, mais ça en vaut la peine.

Son compte instagram est aussi super pretty, il est gai, son feed a une jolie colorimétrie (un des seuls termes de photographie que je connaisse, donc je me permets de l’utiliser ici).

Et toi, quelles sont tes youtubeuses / vidéastes préférées ?

Publié le

Kery James au théâtre : A Vif

Je suppose que le nom de Kery James ne t’est pas inconnu ? Mais, que sais-tu réellement de lui ? Kery J. est un poète et humaniste connu dans le milieu du rap depuis plus de 20 ans maintenant, notamment grâce à ses titres tels que : Lettre à la République, A l’ombre du show business ou encore Lettre à mon public. Et même si tu n’es pas trop rap, tu as sûrement (peut-être) déjà entendu le titre Désolé, un son qui est sorti suite au séisme survenu en 2010 à Haïti. Et bien, ce n’est autre que Kery James qui a composé cette chanson ! Et oui… 😉

kery-james-a-vif-heloitsmytree

Mais attention, ça ce n’est que le début. En effet, le maître du rap conscient ne s’arrête pas là ! Pourquoi se cantonner au rap quand on pourrait explorer d’autres moyens d’expression et de communication qui nous permettrait de toucher un plus large public ? C’est comme ça que Kery James a atterri au théâtre.

Le spectacle A vif écrit par le rappeur et mis en scène par Jean-Pierre Baro, est à la base issu d’un scénario de film écrit par Kery James lui-même. Il met en scène un concours d’éloquence entre deux étudiants en droit autour de la question suivante « L’état est il seul responsable de la situation dans les banlieues ? ».

kery-james-a-vif-heloitsmytree

Le premier protagoniste, maître Souleyman, est joué par Kery James. Il répond négativement à cette question en argumentant que toute personne EST responsable de sa propre vie, dans le sens où on ne doit pas être assisté, mais où on doit plutôt se battre. Certes on peut dénoncer, mais tout en gardant en tête qu’il faut rester actif et non en rejeter entièrement la faute sur l’état. Au contraire, maître Yann, interprété par Yannik Landrein, est lui issu d’un milieu aisé et affirme que l’État a provoqué cette situation à cause de ses actes dans le passé.

Ainsi, de nombreux arguments s’affrontent tout au long du spectacle, mais aucune réponse n’apparaît formellement.

D’une part, on se retrouve avec ce genre de questions :
× Qu’est-ce que l’éloquence ? Est-ce simplement le fait de parler avec les bons mots, de faire de longues phrases ou bien de se faire comprendre afin de faire passer une idée ? x Le but de ce genre de concours est-il de dire la vérité ou simplement de convaincre un public ?
× Doit-on croire tous les arguments étayés par les avocats ?
D’autre part, on a celles-ci :
× Comment répondre à la question lorsque l’État n’est pas clairement défini ? L’État serait donc une organisation ? Un groupe de personnes ? Un système ?

Ainsi, A vif ne donne pas de réponses à proprement parler et n’impose pas non plus son point de vue, mais préfère plutôt soulever de nombreuses pistes de réflexions.

kery-james-a-vif-heloitsmytree

J’ai beaucoup aimé la représentation. Cela dit, ce qui m’a la plus impressionnée dans ce spectacle n’étaient ni les thèmes abordés, ni les décors, ni le jeu des acteurs, mais bel et bien le public. Dans la salle du théâtre national de Bretagne ce jeudi 25 janvier, on pouvait apercevoir aussi bien des retraités que des collégiens, des hommes que des femmes, des habitués des scènes de théâtre que d’autres qui s’y rendaient pour la première fois, qu’importe leur origine ou leurs milieux sociaux, nous étions tous réunis ce soir-là. C’est donc un pari réussi pour Kery James qui voulait à la fois emmener son public vers de nouveaux horizons, mais également toucher de nouvelles personnes.

Entrecoupé de chansons rappées par Kery James, le spectacle se termine sur la question « Les Français ont-ils les dirigeants qu’ils méritent ? » extrait de sa chanson aux 16 millions de vues Lettre à la république. Cette thématique de l’État et de la responsabilité est un thème récurrent chez Kery James, puisqu’on le retrouvait déjà dans son tout premier album « Si c’était à refaire ».

Kery James travaille déjà sur de nouveaux projets, mais tu peux toujours aller voir son spectacle toujours en tournée qui passera notamment à Lille, Marseille, Bagneux ou encore Toulon. Et si tu n’as pas la chance de pouvoir aller le voir, sache que le texte est retranscrit dans un livre en vente ici.

Un grand merci au TNB pour cette soirée !

Romane (photographe et vidéaste)

Youtube  / Instagram / Facebook

 

 

Publié le

MAX SCHNEIDER AUX ETOILES

CONCERT MAX + NICK BREWER

Il y a une dizaine de jours, le samedi 13 janvier, l’année démarrait déjà bien pour le blog puisque j’ai eu la chance de faire un partenariat avec SONY. J’avais vu que MAX (Schneider), un artiste pop/soul originaire de NY, se produisait en concert aux Etoiles à Paris, j’en ai donc profité pour obtenir des places afin d’aller le découvrir en live. J’avais super hâte ! J’ai malheureusement eu un imprévu entre temps ce jour-là et je n’ai pas pu m’y rendre. En revanche, une de mes amies qui est photographe et rédactrice pour heloitsmytree, Romane, était sur Paris au même moment et a bien voulu y aller toute seule (merci Romy !)

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

Je te laisse découvrir son récit à propos du concert :

J’ai donc eu la chance d’assister au concert de MAX. Si tu ne le connais pas encore, ne t’en fais pas, ça ne saurait tarder.

C’est le 13 janvier dernier au soir que je me suis rendue à la salle de concert « Les étoiles » à Paris. Pourtant familière avec les concerts en solo, je dois t’avouer que cette fois-ci, je n’étais pas trop dans le mood de sortir seule ce soir-là. Eloïse ne pouvant pas m’accompagner, je ne pouvais tout de même pas louper cette superbe occasion ! Ainsi, dès le début de la première partie, vers 20h, j’ai tout de suite changé d’humeur. D’abord interprétée par Nick Brewer, un rappeur londonien notamment connu pour son titre «Talk to Me», cette première demi-heure de show a rapidement su mettre tout le monde dans l’ambiance. Grâce à sa complicité avec le public, Nick a su faire danser celui-ci sans aucun soucis.

Nick-Brewer-heloitsmytreeNick Brewer

C’est ensuite vers 21h qu’a eu lieu l’entrée de MAX. Il est arrivé sur scène accompagné des cris de la foule, illuminant à lui seule toute la pièce grâce sa bonne humeur (et un peu aussi grâce à son chemisier argenté qui réfléchissait toute la lumière des projecteurs). MAX est un jeune artiste new-yorkais bien connu dans son pays natal. Tu le connais peut-être déjà en tant qu’acteur, vu qu’il a joué le rôle de Zander dans «How To Rock » en 2012, une série qui passait sur Nickelodeon. Mais il est surtout très connu sur YouTube pour ses divers covers publiées sur sa chaîne comptant plus d’1,4 million d’abonnés. Son single « Light Down Low » a d’ailleurs fait plus de 21 millions de vues sur YouTube et a même eu le droit à une version latine en featuring avec TINI, l’ancienne actrice/chanteuse de Disney.

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

J’étais vraiment bluffée lorsque que je l’ai vu sur scène, il est rare de voir quelqu’un avec autant d’énergie. Il n’a cessé de danser durant toute la représentation et faisait même parfois quelques acrobaties. J’ai cru rêver lorsqu’il a fait une roue. MAX prend plaisir à être sur scène et sait transmettre sa motivation. Malgré un public plutôt restreint, c’était un public investi. Toutes les mains étaient levées, il était impossible de s’ennuyer une seule seconde. Les fans avaient même prévu quelques surprises avec des bâtons lumineux durant « Lights Down Low » ou encore des affiches à lever durant « Meteor ». Encore une fois, c’est donc avec des étoiles pleins les yeux et un nouvel artiste coup de cœur que j’ai quitté la salle de concert.

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

Avec deux EP et son album Hell’s Kitchen Angel, Max Schneider a déjà un beau palmarès à son actif et ce n’est encore que le début ! J’ai hâte de voir ce qu’il nous réserve pour la suite.

Merci à Sony pour cette opportunité et à Romane pour la rédaction de cet article !

Romane (photographe et vidéaste)
Youtube  / InstagramFacebook

Publié le

TOP 10 des séries Netflix à regarder en 2018

Pour bien démarrer cette nouvelle année 2018 (bonne année d’ailleurs ?), je t’ai concocté un petit top 10 des séries Netflix à regarder pour la 100ème fois, mais aussi et surtout de nouvelles séries à découvrir !

Personnellement, quand il s’agit de regarder des séries TV, je reste toujours un peu dans le même mood / genre de série. Ce que je préfère binge watcher, ce sont plutôt des séries du style Desperate Housewives, Mistresses, Devious Maids, mais j’aime aussi beaucoup Revenge, Orange Is The New Black ou encore Shameless (US, je précise parce que la version UK c’est quasiment la même, mais en largement moins bien).

En 2017, je me souviens qu’à partir du début de l’année jusque vers fin juin, j’étais tellement focalisée sur mes activités que ce soit le blog ou ma chaîne YouTube, que je ne m’accordais même plus de temps pour me poser et chiller un peu (voire beaucoup) en regardant Netflix.

Bref, j’ai donc repris cette drogue qu’est Netflix (en vrai je ne suis pas si accro, ça va) et je me suis surtout relaxer devant, pendant le mois de décembre. Parce que ça fait aussi du bien de pouvoir décompresser et s’évader par le biais de films et séries par exemple, j’ai pris plaisir à découvrir de jolies pépites sur la plateforme.

Voici donc mon TOP 10 des séries Netflix à regarder en cette rentrée :

atypical-netflix-heloitsmytree1. Atypical

1ère pépite de Netflix que j’ai découverte en fin d’année. Atypical, c’est une série à la fois comique et surprenante, comme le décrivent si bien ses fans. C’est l’histoire de Sam, un autiste qui est au lycée et qui n’a donc pas forcément une vie comme les autres. Malgré ça, il arrive tout de même à vivre sa vie en étant dans son propre monde. Je trouve cette série tellement belle et si bien réalisée..! Il n’y a que la saison 1 qui est sortie pour l’instant.

nola-darling-netflix-heloitsmytree2. Nola Darling 

2ème pépite de Netflix que j’ai aussi découverte en cette fin d’année 2017. Au début, j’ai eu du mal à accrocher, mais après avoir passé les 2 premiers épisodes, j’ai vraiment adoré le concept. Elle a quelque chose en plus par rapport aux autres séries. Elle a ce côté très artistique, que j’ai d’ailleurs appris à apprécier mais aussi comprendre au fil des épisodes. Je te la conseille vivement en tout cas, surtout si la cause afro-américaine, le féminisme, ou encore l’art sont des sujets qui te touchent particulièrement.

californication-netflix-heloitsmytree3. Californication

Ça faisait peut-être bien 2 ans que je voulais m’y mettre mais j’avais à chaque fois la flemme de chercher la série en VO sur internet, du coup, quand j’ai vu qu’elle était sur Netflix, je n’ai pas hésité une seule seconde ! Et ce que je peux dire, c’est que je suis loin d’être déçue. La série est tournée à LA en plus alors… ? Pour la comparer à d’autre série, je dirai qu’elle est dans un délire similaire à celle de Shameless justement.

apartment-23-netflix-heloitsmytree4. Apartment 23

Don’t trust the b*tch in Apt 23 ! Après LA, direction NY. J’aime cette série pour son côté un peu trash et franc. Ici, on ne passe pas par 4 chemins, si tu as quelque chose à dire, tu le dis ! D’ailleurs, l’actrice brune qui joue le rôle de Chloé dans cette série me fait beaucoup penser à celle qui joue dans Girlboss, tant au niveau de leurs attitudes / comportements qu’elles ont que dans leur caractère, enfin leur façon de pensée, tout court. Apartment 23, c’est ironique et frais à la fois. Elle me fait aussi penser à Gossip Girl, pour le côté un peu « peste » avec Blair, tu sais.

crazy-ex-girlfriend-netflix-heloitsmytree5. Crazy ex-girlfriend

Rebecca, c’est cette fille complètement barrée dans laquelle on se reconnaît tous et toutes un peu (je t’assureee, d’ailleurs si tu la connais déjà, je sais qu’au fond de toi tu es d’accord avec moi pour confirmer mes dires ;)). Parce qu’elle veut récupérer son ex et parce qu’elle s’y prend tellement… pas comme il faut, c’est ça qui rend son personnage si hilarant. Netflix est rempli de séries décalées et ça, ça fait du bien !

the-good-place-netflix-heloitsmytree6. The Good Place 

Je viens juste de la commencer et j’aime déjà le côté assez excentrique et surtout audacieux de la part de la production de traiter un sujet aussi tabou que celui de la mort. C’est traiter avec légèreté, tout en nous aidant à prendre recul nous-même sur notre propre vie et d’autres choses, donc c’est cool. A suivre…

girlboss-netflix-heloitsmytree7. Girlboss

Que dire, que dire… Je crois que je n’ai jamais attendu une série aussi longtemps que celle-ci ! J’avais déjà dévoré auparavant le livre de Sophia Amoruso, le personnage principal de la série, joué par Britt Robertson. J’aime bien son état d’esprit et je trouve que son ascension fulgurante grâce à sa compagnie NastyGal a encore beaucoup de personnes à inspirer. Elle est la preuve vivante qu’en partant de 0 et que même en croyant avoir une vie complètement foutue, il y a toujours un moyen de s’en sortir et d’arriver à faire de belles choses dans la vie.

unbreakable-kimmy-schmidt-netflix-heloitsmytree8. Unbreakable Kimmy Schmidt 

C’est aussi une série « Original Netflix », c’est-à-dire créée par Netflix lui-même. Classée dans la catégorie « comédie », Unbreakable Kimmy Schmidt apporte également son lot d’excentricité, de fraîcheur et surtout de rareté. Voici le synopsis : « Echapée d’une secte apocalyptique, une femme atterrit à New-York et part à la reconquête d’un monde qu’elle ne croyait ne plus exister. » Rien que ça, ça en dit long sur ce qui t’attends, je n’en dis pas plus ahah.

jane-the-virgin-netflix-heloitsmytree9. Jane The Virgin

Avec son ambiance latino, elle me fait penser à des séries comme Devious Maids. C’est le genre de séries dite romantique, mais qui est loin du cliché de base du scénario à l’eau de rose. Ça change de ce à quoi on s’attend d’habitude. Qualifiée de « déjantée » par Netflix, elle reprend tous les codes de la telenovela mais en version moderne 2.0. A regarder 🙂

modern-family-netflix-heloitsmytree10. Modern Family 

Elle me fait un peu penser aux séries du style 7 à la maison, brothers & sisters, mais pareil, en version beaucoup plus récente. Encore une fois, c’est une série comique et elle se déroule à LA. Je crois que je viens moi-même de comprendre le genre de séries que j’adore le plus regarder. Ecrire cet article m’aura encore une fois apporté beaucoup de choses. Comme quoi, c’est parfois en écrivant et mettant des mots sur nos pensées que l’on arrive à prendre du recul et à mieux réfléchir par la suite. Bref, je m’égare, mais en tout cas, si tu aimes les séries américaines un peu clichées, mais qui abordent des sujets assez controversés tels que l’homosexualité, elle est faite pour toi !

 

J’espère que mon « top 10 de séries Netflix à regarder » t’as plu !

N’hésite pas à laisser un commentaire pour me dire quelles séries tu regardes en ce moment et celles que tu préfères.

N’oublie pas de t’abonner à la newsletter pour recevoir des bons plans exclusifs et inédits dans ta boîte mail. Je suis aussi très active et active sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram.

A plus ! ?

 

Publié le

Borderline or not ?

Borderline : mot anglais, signifie « cas-limite » ou « état-limite» selon le psychiatre américain Charles Hamilton Hugues. En résumé, « borderline » est un terme qui désigne l’angoisse d’un individu d’être abandonné. Celui-ci adopte alors un comportement impulsif ainsi qu’une instabilité émotionnelle, entre autre.

Borderline, c’est aussi le titre choisi, non sans humour,  par Victoria Monfort et Jeff Freza pour leur pièce de théâtre. Écrite par Jeff et mise en scène par Smaïn, tu peux aller la découvrir au Théâtre du Marais, plus d’infos à la fin de cet article.

Borderline-heloitsmytree
Il s’agit, là, de l’histoire d’un couple de trentenaires qui dépasse ses propres limites pour la bonne cause : L’amour. « Ni avec toi, ni sans toi », telle est la phrase qui résume à merveille ce que ce couple nous fait traverser pendant plus d’une heure, sur scène.

L’amour, l’amour, l’amour… un grand mot, n’est-ce pas ? Cette comédie qualifiée de dramatique, à la fois drôle et sarcastique, va te prouver que l’amour avec un grand A existe… avec toute la folie que cela engendre. Evidemment, dans cette pièce, il ne s’agit pas de tout prendre au pied de la lettre comme peuvent le faire Horn et Anna, les 2 personnages. Ce couple authentique te fera vivre, par son autodérision, un moment intense et riche en émotions.

Borderline-heloitsmytree

Un soir, Horn rentre à la maison et sort un magazine de son sac. Il lance un défi à Anna en voulant la faire participer à un jeu de rôles. Ce jeu a pour but de dévoiler ce qu’un couple amoureux dans la vraie vie doit être prêt à faire face pour avancer : braver les limites, casser la routine et montrer son amour de façon sincère à son ou sa partenaire. Seulement, cela va s’avérer être un exercice difficile qui va mettre ce couple à rude épreuve.

Entre réalité déformée et désillusions, tu ne sais plus que croire, ni qui croire. Tu es aussitôt plongé(e) dans une vraie scène de ménage. Parfois même à certains moments, tu en perds la raison en ne sachant plus si tu vis vraiment cette scène avec eux ou bien à leur place et si ce qu’ils se disent est vrai ou faux. Le jeu des comédiens est bluffant.

Heureusement, tout est bien qui finit bien, ce cocktail de sensations t’emmène vers une fin à la « happy ending » (promis, c’est mon seul spoil, si tu juges que ça en est un).

Borderline-heloitsmytree

Sur scène comme dans la vraie vie, on peut voir à quel point Victoria et Jeff sont complices, c’est d’ailleurs ce qui rend la comédie encore plus intense à mon goût et c’est sur ce clap de fin que la pièce se finit, ainsi que mon article.

Borderline-heloitsmytree

Tous les samedis à 17h30 et dimanches à 16h au Théâtre du Marais, prolongé jusqu’en mars ! Fonce 😉

Publié le

Camille Lellouche en vrai

Spectacle de Camille Lellouche en vrai #NoPDC

Avant de savoir que Camille Lellouche a un talent humoristique caché, c’est d’abord par le chant, sur la scène de « The Voice » en 2015, que je la découvre pour la première fois. C’est seulement un peu plus tard, dans la même année, que je la redécouvre par le biais de quelques vidéos d’humour qu’elle publie sur YouTube. A cette époque, et ce depuis 2014, elle s’amuse à créer une série de différents personnages tous aussi loufoques les uns que les autres, sortes de caricatures de personnes que nous rencontrons tous au moins une fois dans notre vie, portraits parfois pas si exagérés que cela. Franchement, rien qu’en voyant tout ça, j’en pleure déjà de rire.

Ses courtes vidéos qui durent généralement entre 1 et 3 minutes ne me laissent donc pas indifférente et me poussent à vraiment la suivre sur YouTube dans un premier temps, puis à partir de 2016 sur Snapchat et Instagram. Cette fille est juste énorme, elle est complètement barrée : pleine d’autodérision, elle n’a pas peur de se ridiculiser en interprétant des personnages avec les filtres Snapchat. Ainsi, quand j’apprends cette année qu’elle commence à monter sur scène et à faire des tournées partout en France, je me dis qu’il faut absolument que j’aille la voir car je sens qu’elle va mettre le feu sur scène !

camille-lellouche-heloitsmytree
© Ludovic Savariello

Camille Lellouche

Et c’est comme par hasard que mi-octobre, je reçois un message d’Eloïse me demandant si je suis disponible un week end courant novembre pour…. aller voir Camille en vrai au théâtre de la Gaîté Montparnasse à Paris ! Of cooourse I am. Deux semaines plus tard, tout début novembre, elle m’annonce qu’elle a deux accréditations pour y aller, on bloque donc la date du dimanche 26 novembre à 19h30.

Arrivées au jour J, on se rejoint devant le théâtre. On n’attend pas longtemps avant de pénétrer dans l’enceinte. Il y a beaucoup de monde, l’ambiance est super festive, je sens que ça va être dingue ! Elo montre son invitation et on nous place à un rang réservé, 3 rangs devant la scène, s’il vous plaît 😉 (petite annecdote : j’avance au bout du rang, à côté d’une femme blonde et d’un homme; après m’être installée je tourne la tête et je comprends que cette femme en question s’avère être une actrice française connue : Anne Marivin de Bienvenue chez les Ch’tis… et bien, rien que ça ! Je vais donc passer tout le spectacle à côté de quelqu’un d’assez connu, c’est plutôt cool 🙂

anne-marivin-heloitsmytreeAnne Marivin

En attendant que le spectacle commence, j’aperçois autour de moi que la salle est complète. Nous sommes dans un vieux petit théâtre tout feutré de rouge, je suis mêlée entre excitation et stress à l’idée de voir Camille en vrai, je suis impatiente.

A 19h30, petite annonce pour rappeler aux spectateurs de bien couper leur téléphone, qu’il est interdit de filmer (ah, m**** j’aurai bien aimé…), bref c’est l’heure. Camille entre en scène sur une petite chorégraphie, encore plus belle que sur le net, et contrairement à ce qu’elle dit, non Camille tu ne fais pas partie de la catégorie des mi-moches ! C’est parti pour 1h30 de show : sketches, interactions avec le public et interprétations tirées de ses personnages qui prennent enfin vie sur scène : de la femme de Lenny en passant par Charlotte-Léonie, la bobo, une seule chose à dire : j’ADORE !

camille-lellouche-heloitsmytree

Je n’ai pas arrêté de rire du début jusqu’à la fin. Surtout au moment où elle nous dévoile ce que veut dire son fameux slogan #NoPDC « pas de pattes de chameaux » alias pas de cameltoe et qu’elle lutte activement contre ce phénomène.

En tout cas, j’ai vraiment halluciné d’une chose pendant tout son spectacle. Je ne sais pas exactement à quoi elle carbure, mais c’est violent ahah. Toujours débordante d’énergie et souriante, son humour franc (à la Florence Foresti) et son talent pour le chant m’ont également bluffé. Un pur bonheur.

Le spectacle est malheureusement passé bien trop vite, on ne voit pas le temps passer. En toute objectivité, j’ai trouvé ça excellent. J’espère sincèrement qu’elle montera vite sur les planches des grandes scènes telles que le Palais des Sports, c’est tout le succès que je lui souhaite et qu’elle mérite. Cette fille est bourrée de talents, ses mises en scènes sont géniales. On sent qu’elle est vraiment faite pour ça. Une femme sans artifices, qui s’en fiche de se ridiculiser ou de « s’afficher » que ce soit dans la vraie vie ou sur les réseaux sociaux. Ça fait du bien de voir ça, surtout dans un monde où bon nombre de personnes n’osent même plus paraître authentiques, préférant prôner la superficialité à tout va plutôt que de s’accepter telles qu’elles sont…

camille-lellouche-heloitsmytree

Pour mon premier spectacle, je peux te dire que je m’en souviendrai très longtemps ! A recommander à tous (entre amis, couple, famille, solo… peu importe, vas-y !)

Et toi, tu connais Camille Lellouche ? Quel(le) est ton humoriste préféré(e) ?

Laisse-nous ça dans les commentaires <3
Big up,
Marie
Publié le

J’ai testé le saut en parachute !

Faire un saut en parachute, ça donne quoi ?

Cette activité figure sur la bucketlist de nombreuses personnes et devines quoi ? Je l’ai fait !
Il se construit un tas de mythes, de rêves et de multiples interrogations autour du saut en parachute, c’est pour ça que j’ai décidé de t’en dire plus aujourd’hui !

× Première (fausse) idée reçue :

On entend souvent dire : « Sauter en parachute, ça fait peur ! »

Je dirai que ça dépend des gens. Personnellement, tellement mon excitation était élevée, je n’ai pas eu une once de peur. Bon, peut-être une demie-seconde effectivement, seulement lors du basculement de l’avion quand la porte s’est ouverte et que j’ai été propulsée en l’air. Si tu stresses, c’est encore plus drôle et gratifiant car tu-l’as-fait ! Ainsi, si tu es du genre à te dire « Je n’en suis pas capable » alors qu’au fond, tu en as tout de même envie, diminue cette pensée tout de suite et vas-y, fais-le, fonce !

saut-en-parachute-heloitsmytree

Pour te rassurer un peu ou pas, généralement le saut se fait à 4000m d’altitude (au-delà, on a besoin d’oxygène donc ce n’est pas possible). Tu parcours donc 4000m à la verticale dont 2500m en chute libre ! Lorsque tu es prête, tu bascules de l’avion puis tu tombes, tu tombes, tu tombes durant au moins 50 secondes pour finir par te balader dans le ciel pendant une dizaine de minutes.

Cris, souris, rigole ou juste reste silencieux-se : fais ce qu’il te plaît, mais surtout, profites pleinement du moment qui n’est vraiment pas si effrayant que ça, bien au contraire !

× Deuxième (fausse) idée reçue :

« Faire un saut en parachute coûte cher ! »

Oui, mais pas toujours. Le saut coûte souvent aux alentours de 300€, enfin ça dépend.

Si tu souhaites avoir un souvenir vidéo, comme je l’ai personnellement fais, il faut compter en moyenne 100€ supplémentaire (c’est une certaine somme, mais il faut penser à la personne qui te filme et qui va sauter avec toi pour te prendre en vidéo, il faut donc payer son matériel, sa place dans l’avion, le temps qu’il passe à monter la vidéo etc). Sincèrement, la vidéo te fait un SUPERBE souvenir (et permet aussi à tes parents et amis de voir ton saut en entier et de plus près, car lorsque tu sautes en parachute, ils ne voient qu’un petit point noir tomber du ciel, ce qui reste difficile à imaginer comme expérience d’un point de vue extérieur. J’ai aussi vu que dans d’autres pays, c’était moins cher, donc si tu as l’occasion de faire cette activité au cours d’un voyage par exemple, profites-en 😉

saut-en-parachute-heloitsmytree

Ensuite, je voulais évoquer avec toi les stages, qui sont certes plus chers mais sont plus avantageux si tu veux faire plus d’un saut. Tu fais 6 sauts pour généralement 1200-1400€. A la fin de la semaine, tu peux sauter seul(e) ! Tu auras également passé une superbe semaine avec d’autres stagiaires et emporté avec toi de très bons souvenirs.
Et puis pour les plus téméraires chez qui le saut en parachute s’est révélé être une vraie passion : bonne nouvelle ! Plus tu en fais, moins c’est cher ! Une fois que tu sais sauter seul, tu en as pour plus ou moins 40€ par saut. Tu peux même par la suite, être rémunéré en étant caméraman (et sauter en tandem avec des novices en étant accompagnateurs, mais il faut pour cela, avoir déjà effectué plus d’une centaine de sauts). Mais restons calme, d’abord il faut sauter une première fois.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Donc oui, tout cela à un coût. Mais si tu compares simplement le coût d’un saut en parachute à quelques séances de shopping, 3 paires de baskets de marque, un ou plusieurs téléphones, ce que tu veux… ça équivaut bien plus qu’à la somme de 300 ou 400€. Il faut savoir faire la part des choses et te donner les moyens pour obtenir ce que tu veux vraiment. Personnellement, je bassine mes parents avec ça depuis toute petite, si bien qu’un jour, ça a marché ! Ils m’ont offert ça en guise de cadeau pour mon anniversaire, ce qui, soit dit en passant, est une excellente occasion pour offrir ce genre de cadeau !

× Dernière (vraie) idée reçue cette fois-ci : 

« Sauter, c’est vraiment génial ! »

100% d’accord ! Tout d’abord, le personnel t’accompagnant pour le saut est dans la plupart du temps, très sympa et à ton écoute. Et puis, tu voles ! Je dois quand même t’avouer quelque chose… pour être honnête, même si sauter la première fois est une expérience magique et sensationnelle, je m’attendais à un peu plus de sensations lors de la chute. Car en réalité, une fois le basculement hors de l’avion passé (qui est le meilleur moment selon moi), tout est à peu près normal.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Tu as de l’air plein la figure mais tout est relativement calme et stable, j’avais même l’impression de faire face à une photo aérienne de la terre au-dessous de moi tellement les perspectives étaient réduites. Et une fois le parachute déplié (fais bien attention à ton t-shirt, crois-en mon expérience), tu peux même faire quelques tours et sortes de tourbillons si ton accompagnateur est sympa, et tu pourras même prendre les commandes ! En arrivant, tu es bel et bien chamboulée par ce que tu viens de vivre, mais le sourire est indissociable de ton visage à l’arrivée, et même quelques heures encore après.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Petit conseil : Pense bien à mettre des vêtements qui te permettent de bouger facilement, qui ne partent pas dans tous les sens et qui ne vont pas te gêner que ce soit avec le baudrier ou pendant la chute. Pour les chaussures, à partir du moment où elles sont bien fermées, ça doit être bon, puis l’atterrissage n’est pas si violent que ça. Enfin, la différence de température ne m’a pas paru si flagrante, évite juste de sauter en t-shirt en octobre mais sinon, ne te fais pas de soucis pour ça.

saut-en-parachute-heloitsmytree

Pour conclure, si tu as l’occasion de vivre cette expérience, n’hésite pas une seule seconde ! Sauter si haut dans le vide est tout simplement un moment de pur bonheur, de plénitude et de LIBERTÉ absolue face à cette terre immense qui paraît en-dessous de tes pieds. Tu es porté(e) par l’air et rien d’autre, aucune compression autour de toi, c’est juste toi (et ton moniteur).

Je finirai donc par cette jolie citation :

« Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve » – Friedrich Hölderlin.

N’hésite pas à poser des questions dans les commentaires si tu en as, j’y répondrai avec plaisir (je ne suis pas une experte, mais je ferai de mon mieux) !

En espérant que cela a éveillé en toi l’envie de faire un saut ou d’accomplir autre chose de formidable !

A très bientôt,

Julie