Publié le

MAX SCHNEIDER AUX ETOILES

CONCERT MAX + NICK BREWER

Il y a une dizaine de jours, le samedi 13 janvier, l’année démarrait déjà bien pour le blog puisque j’ai eu la chance de faire un partenariat avec SONY. J’avais vu que MAX (Schneider), un artiste pop/soul originaire de NY, se produisait en concert aux Etoiles à Paris, j’en ai donc profité pour obtenir des places afin d’aller le découvrir en live. J’avais super hâte ! J’ai malheureusement eu un imprévu entre temps ce jour-là et je n’ai pas pu m’y rendre. En revanche, une de mes amies qui est photographe et rédactrice pour heloitsmytree, Romane, était sur Paris au même moment et a bien voulu y aller toute seule (merci Romy !)

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

Je te laisse découvrir son récit à propos du concert :

J’ai donc eu la chance d’assister au concert de MAX. Si tu ne le connais pas encore, ne t’en fais pas, ça ne saurait tarder.

C’est le 13 janvier dernier au soir que je me suis rendue à la salle de concert « Les étoiles » à Paris. Pourtant familière avec les concerts en solo, je dois t’avouer que cette fois-ci, je n’étais pas trop dans le mood de sortir seule ce soir-là. Eloïse ne pouvant pas m’accompagner, je ne pouvais tout de même pas louper cette superbe occasion ! Ainsi, dès le début de la première partie, vers 20h, j’ai tout de suite changé d’humeur. D’abord interprétée par Nick Brewer, un rappeur londonien notamment connu pour son titre «Talk to Me», cette première demi-heure de show a rapidement su mettre tout le monde dans l’ambiance. Grâce à sa complicité avec le public, Nick a su faire danser celui-ci sans aucun soucis.

Nick-Brewer-heloitsmytreeNick Brewer

C’est ensuite vers 21h qu’a eu lieu l’entrée de MAX. Il est arrivé sur scène accompagné des cris de la foule, illuminant à lui seule toute la pièce grâce sa bonne humeur (et un peu aussi grâce à son chemisier argenté qui réfléchissait toute la lumière des projecteurs). MAX est un jeune artiste new-yorkais bien connu dans son pays natal. Tu le connais peut-être déjà en tant qu’acteur, vu qu’il a joué le rôle de Zander dans «How To Rock » en 2012, une série qui passait sur Nickelodeon. Mais il est surtout très connu sur YouTube pour ses divers covers publiées sur sa chaîne comptant plus d’1,4 million d’abonnés. Son single « Light Down Low » a d’ailleurs fait plus de 21 millions de vues sur YouTube et a même eu le droit à une version latine en featuring avec TINI, l’ancienne actrice/chanteuse de Disney.

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

J’étais vraiment bluffée lorsque que je l’ai vu sur scène, il est rare de voir quelqu’un avec autant d’énergie. Il n’a cessé de danser durant toute la représentation et faisait même parfois quelques acrobaties. J’ai cru rêver lorsqu’il a fait une roue. MAX prend plaisir à être sur scène et sait transmettre sa motivation. Malgré un public plutôt restreint, c’était un public investi. Toutes les mains étaient levées, il était impossible de s’ennuyer une seule seconde. Les fans avaient même prévu quelques surprises avec des bâtons lumineux durant « Lights Down Low » ou encore des affiches à lever durant « Meteor ». Encore une fois, c’est donc avec des étoiles pleins les yeux et un nouvel artiste coup de cœur que j’ai quitté la salle de concert.

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

max-schneider-heloitsmytreeCrédits photos © Columbia / Sony Music

Avec deux EP et son album Hell’s Kitchen Angel, Max Schneider a déjà un beau palmarès à son actif et ce n’est encore que le début ! J’ai hâte de voir ce qu’il nous réserve pour la suite.

Merci à Sony pour cette opportunité et à Romane pour la rédaction de cet article !

Romane (photographe et vidéaste)
Youtube  / InstagramFacebook

Laisse un commentaire ?