Home blog Ma première fois aux Francofolies

Ma première fois aux Francofolies

by Eloïse août 6, 2018
Dans cet article, nous nous rendons à la 33ème édition des Francofolies ! Après avoir fait Art Rock, les 3 éléphants, le Main Square, la Nuit de l’Erdre et le Garorock, RDV à La Rochelle pour ma première fois aux Franco avec Yannis.
Comme vous le savez, je me déplace rarement seule en festival, comme sur tout autre événement depuis un bon moment d’ailleurs. Déjà parce qu’un événement comme un festival d’une telle envergure c’est fait pour être partagé, puis pour le blog c’est mieux d’être au moins à 2 pour prendre des photos, faire des stories sur instagram ou encore préparer des interviews d’artistes. Ça ne se voit pas comme ça, mais comme souvent, on ne voit que très rarement la partie cachée de l’iceberg :p

J’ai donc invité Yannis sur cet event. Voici son ressenti à propos de Francos :

Pour ceux qui ne connaîtraient pas cet événement estival, il se déroule à La Rochelle en Charente-Maritime, du 11 au 15 juillet pour cette édition 2018. Créé en 1985 par Jean-Louis Foulquier et Philippe Friboulet, le festival croît en fréquentation et s’exporte à l’étranger, la première édition s’est tout d’abord déroulée au Québec pour ensuite rejoindre la Bulgarie, la Belgique puis l’Amérique du sud. Le festival et ses scènes se concentrent essentiellement autour du port, dans le plus beau cadre que La Rochelle puisse proposer !

Le village des Francos tout d’abord, installé dans la friche culturelle de la Belle du Gabut, composé de la guinguette et de la scène du port principalement. Une guinguette  agréable où flirt une atmosphère très conviviale grâce aux chanteurs et musiciens qui remplissent la piste de danse. Les différents stands de boissons et de restaurations autour de cette dernière sont atypiques, comme ces caravanes qui proposent des fruits de mers ou des vins locaux entre autre.

village-des-francos-2018-heloitsmytree

La scène du port, au pied de la tour Saint-Nicolas, offre dès l’après-midi des concerts de jeunes talents. Se sont succédés Chaton et Biffty et DJ Weedim que nous avons découvert en live le vendredi. Le premier artiste se base sur des textes lents et auto-tunés, avec une reprise de Céline Dion notamment, surprise et légèreté assurée ! Le concert de Biffty et DJ Weedim aura ravi les connaisseurs présents et sûrement déroutés les autres tant par leur énergie et leurs textes sulfureux.

chaton-les-francofolies-2018-heloitsmytree

Biffty-DJ-Weedim-les-francofolies-2018-heloitsmytree

Biffty-DJ-Weedim-les-francofolies-2018-heloitsmytree

Biffty-DJ-Weedim-les-francofolies-2018-heloitsmytree

La scène Jean-Louis Foulquier, baptisée en hommage à son créateur est quant à elle située de l’autre côté du port et offre les concerts des artistes plus reconnus. Une programmation très éclectique, allant de Véronique Sanson à Shaka Ponk, en passant par Lorenzo ou encore Eddy de Pretto. Pour commencer, nous avons assisté au show de Lorenzo, mélangeant second degré et rap pour le plaisir des fans et la curiosité des autres. Shaka Ponk a clôturé la soirée avec une prestation scénique impressionnante, que ce soit les décors de ruines en pleine jungle, aux interactions avec l’écran géant et le défilé de personnages virtuels, quoi qu’on en pense, le spectacle est assuré !

scène-Jean-Louis-Foulquier-les-francofolies-heloitsmytree

Lorenzo-les-francofolies-heloitsmytree

Shaka-Ponk-les-francofolies-heloitsmytree

Shaka-Ponk-les-francofolies-heloitsmytree

Shaka-Ponk-les-francofolies-heloitsmytree

Le lendemain sur cette même scène, s’est produit Eddy de Pretto, qui se démarque par une présence et une voix singulière, ainsi que des textes personnels forts et bien tournés. Très bonne découverte live ! Jain quant à elle, a su plonger son public dans son univers rythmé et voyageur grâce notamment, à ses classiques et ses morceaux récemment produits.

Eddy-de-Pretto-les-francofolies-heloitsmytree
Eddy-de-Pretto-les-francofolies-heloitsmytree

Jain-les-francofolies-heloitsmytree

Jain-les-francofolies-heloitsmytree

Le théâtre Verdière à la Coursive est une autre scène un peu plus à l’intérieur de la ville. Il propose des concerts dans une salle avec des places assises, ce qui peut toujours être frustrant quand un concert est pêchu. Nous avons apprécié les titres de l’artiste Voyou, avec une succession de sons plus mélancoliques et rythmés les uns que les autres.

Voyou-les-francofolies-heloitsmytree

Les Francofolies proposent beaucoup d’activités et demandent donc un repérage des lieux au préalable, si l’on veut être sûr de ne rien louper. On peut citer les ateliers d’écriture pour enfants et pour adultes avec les artistes Aldebert et Ludo Pin cette année, un atelier chorale dimoniaque avec l’artiste Dimoné, un atelier beatbox pour les adolescents avec l’artiste Beasty, des tables rondes pour rencontrer les différentes équipes qui composent l’organisation d’un festival. On profitera également des différentes expositions proposées, des émissions et interviews qui se déroulent au chapitô des Francofolies.

Aldebert-les-francofolies-heloitsmytree
Il est encore possible de profiter de l’univers des Francofolies grâce au dispositif « Le chantier des Francos », fêtant ses 20 ans et permettant à des artistes d’être accompagnés par des formations sur le perfectionnement scénique notamment, et d’être aidés quant à leur visibilité. Le 6 septembre est l’occasion de découvrir le chantier des Francos à Saintes, où les artistes Jaune-Voyou et Malik Djoudi se produiront avec le Coconut Music Festival.

Recap du festival
Les + :
-l’Océan atlantique (peu de festivals ont lieu en bord de mer, très appréciable en été étonnamment)
– le feu d’artifice du 14 juillet près de l’embouchure (énorme performance des artificiers, smileys et cœurs au programme)
-le charme du port de La Rochelle et de ses monuments (pouvoir en plus y déguster un blanc avec un plateau de fruits de mer en festival, classe et original)
Les – :
-des artistes que l’on retrouve dans beaucoup d’autres événements au cour de la saison estivale (promo oblige mais répétitif)
-une signalétique parfois discrète, un plan détaillé serait recommandé (pour les conférences de presse et le camping entre autre)
-le fait que les Francofolies et son atmosphère prennent forcément fin un jour

La-Rochelle-les-francofolies-heloitsmytree
La-Rochelle-les-francofolies-heloitsmytree
La-Rochelle-les-francofolies-heloitsmytree
La-Rochelle-les-francofolies-heloitsmytree

Merci aux Francofolies de nous avoir accueilli, c’était top !
Yannis

You may also like

Laisse un commentaire 🌷